Jean-Marc Quaranta présente « Un amour de Proust » au Swann le 30 novembre

Published by Nicolas Ragonneau on

Jean-Marc Quaranta est à l’hôtel Swann ce mardi 30 novembre (19h) pour présenter son livre très attendu sur Alfred Agostinelli, Un amour de Proust (éditions Bouquins), qui a reçu le prix de la Madeleine d’or 2021 à Cabourg, mais aussi son édition du Temps perdu (Bouquins), le manuscrit original de Marcel Proust refusé par Ollendorff, Fasquelle et la NRF. en 1912.

Après la parution des Soixante-Quinze Feuillets aux éditions Gallimard ce printemps et les très nombreuses publications de qualité qui ont animé toute l’actualité proustienne pour le 150e anniversaire de sa naissance, la parution conjointe d’Un amour de Proust et du Temps perdu constitue un des événements de la fin de l’année.
Maître de conférences à l’université d’Aix-Marseille, Jean-Marc Quaranta est un spécialiste de Proust et de la génétique, notamment des brouillons d’écrivains. Mais ce natif de Nice, où il habite toujours, ne pouvait pas ne pas s’intéresser à un personnage central de la vie et de l’œuvre de Proust, niçois comme lui : son chauffeur Alfred Agostinelli (1888−1914), disparu en 1914 dans un accident d’avion, un événement qui aura de lourdes conséquences sur la vie affective de l’écrivain, mais aussi sur la suite d’A la recherche du temps perdu. Avec Un amour de Proust, Jean-Marc Quaranta remet en cause des légendes à la peau dure et fait de nombreuses révélations inédites dans une enquête passionnante où les manuscrits sont utilisés comme autant de pièces à conviction. 

Le Temps perdu, le manuscrit refusé

J’aurai le plaisir de conduire l’entretien avec l’auteur mardi, et ce sera aussi l’occasion d’évoquer l’édition scientifique du Temps perdu qui vient juste de paraître et qui permet notamment de mesurer les modifications apportées par Proust à son manuscrit d’origine, celui qui fut refusé par la NRF, Ollendorf et Fasquelle en 1912 et qui deviendra, sur épreuves et au cours d’un processus fascinant, Du côté de chez Swann en 1913 chez Grasset.

Jean-Marc Quaranta à l’hôtel Le Swann (15 rue de Constantinople, 75008 Paris), mardi 30 novembre, 19h.

Categories: Événements

0 Comments

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This