Le proustographe en mandarin taïwanais et en espagnol

Published by Nicolas Ragonneau on

Hasard du calendrier, les versions espagnoles et taïwanaises du Proustographe paraissent le 9 juin.

Les éditeurs étrangers ont aussi à cœur de célébrer, certes plus modestement, le centenaire de Marcel Proust. En publiant Le proustographe à l’automne 2021, les édition Denoël ont permis cela en leur laissant largement le temps de traduire notre ouvrage et de le publier en 2022. C’est ainsi que Margherita Giubelli Bortolami, responsable des droits étrangers, a pu vendre les droits en Italie, en Corée du sud, en Espagne et Amérique latine pour la langue espagnole, mais aussi à Taïwan.

En Espagne El proustógrafo paraît chez Allianza Editorial, qui n’est autre que l’éditeur de la Recherche en castillan (mais aussi de Borges, Garcia Llorca, etc.), dans l’excellente traduction d’Isabel Soto. Le même jour, à des milliers de kilomètres à l’est de Madrid, Linking Publishing (Taipei) fait paraître le même livre en mandarin de Taïwan. La publication en Italie et en Corée du Sud est fixée au second semestre.

Categories: Proustiana

1 Comment

Leprince Pierre-Yves · 10 juin 2022 at 14 h 07 min

Quelle belle et confortante nouvelle, bravo, bravissimo, cher Nicolas – mon âge et la mode, progressivement venue d’ailleurs jusqu’en France, d’appeler les personnes que l’on connaît peu par leur prénom, me donnent la permission de vous appeler ainsi… Continuez à nous enchanter, à être vous, amitiés et souhaits, Pierre-Yves.

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à la lettre d'information

Surinformé comme Marcel ? ne manquez aucun article du site en vous inscrivant ici.

Merci. Vous recevrez désormais notre lettre d'information.

Pin It on Pinterest

Share This