Proustle, un Wordle « proustifié »

Published by Nicolas Ragonneau on

Accro à Wordle, le jeu lexical en ligne, véritable phénomène mondial ? Voici Proustle, un Wordle pour les proustiens.

En quelques mois, Wordle est devenu un phénomène mondial. Quand je prends le métro et le RER aux heures de pointe, je vois des cadres, dynamiques ou pas, s’y adonner frénétiquement. Ce jeu simple, conçu par un ingénieur, consiste à trouver, par déduction, un mot de cinq lettres en six essais. À tel point que le New York Times l’a racheté à son créateur, Josh Wardle, qui ne faisait nul bénéfice sur sa création puisqu’il ne l’avait pas monétisée — fait suffisamment rare aujourd’hui pour être souligné.

Proustification de Wordle 

Et voici désormais Proustle, une version « proustifiée » du jeu lexical. Ce matin, à l’invitation de Jean-Marc Quaranta, j’y ai joué pour la première fois. Le but est aussi simple que pour Wordle, trouver un nom commun ou un nom propre, cette fois plus seulement en cinq lettres et en rapport avec Proust, mais toujours en six coups. Au bout des six tentatives, on ne peut pas rejouer et il faut attendre le lendemain pour tenter sa chance avec un nouveau mot. Je ne sais rien des créateurs de ce jeu, sinon ce qu’ils veulent bien révéler d’eux-mêmes sur la page de présentation du jeu, c’est-à-dire leurs comptes Twitter : @Supermarott@TyphonBaalAmmon et @Jonamaths. « Typhon Baal Ammon » semble être un linguiste hellénomane puis qu’il a conçu un générateur de mots français à partir de racines grecques, l’Hellénomatogène.
Merci et bravo à eux. Proust aurait sans doute aimé. Vivement demain.

Categories: Proustiana

2 Comments

thouillot · 5 juillet 2022 at 9 h 47 min

Ah c’est malin !

JM Quaranta · 9 juillet 2022 at 9 h 30 min

C’est à Thibault Lacarrière, directeur du Labo des Histoires et grand amateur de Proust, que je dois d’avoir découvert Proustle ! Merci à lui !

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à la lettre d'information

Surinformé comme Marcel ? ne manquez aucun article du site en vous inscrivant ici.

Merci. Vous recevrez désormais notre lettre d'information.

Pin It on Pinterest

Share This