Le monde de Proust vu par Paul Nadar

Publié par Nicolas Ragonneau le

CRITIQUE EN UNE PHRASE. Le monde de Proust vu par Paul Nadar (Éditions du Patrimoine, 1999).

Le Monde de Proust par Nadar

Voici peut-être le plus beau livre illustré jamais publié sur Proust, en tous cas mon préféré, car le travail éditorial y est impeccable, rendant l’ensemble, sur le plan graphique et visuel, très frais 20 ans après sa parution, et particulièrement la reproduction et la photogravure exemplaires des images de Nadar présentant des noirs profonds et précis, un contraste et un piqué magnifiques ; véritable album de famille au sens large, cette galerie de portraits est un bal de têtes poignant où personne ne vieillit et qui, pour le coup, incite à regarder chaque invité au microscope, dans le détail : c’est la beauté moderne de Réjane, de Samuel Pozzi ou celle, intempestive, de Cocteau, les tenues insensées de la comtesse Greffulhe et la tête de hibou du comte Greffulhe, les charmes étranges de Clara Ward, la moustache hyperbolique de Georges de Porto-Riche, la sobre élégance de Reynaldo Hahn dont on sent jusqu’à l’empesé du costume, le regard langoureux et mélancolique du duc de Guiche, l’épingle de cravate et l’épais gant de cuir du vicomte d’Humières, la force sereine du jeune Robert et la timidité un peu triste de Marcel…


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :