Les commentaires clients de la Recherche sur Amazon.com

Publié par Nicolas Ragonneau le

CRITIQUE EN UNE PHRASE. Les commentaires clients de la Recherche sur Amazon.com (Classiques Garnier, Bibliothèque proustienne, 2020).

Programmé pour une parution le 23 mars dans la collection proustienne dirigée par Luc Fraisse, cette nouvelle livraison sera sans doute retenue de longues semaines dans les entrepôts du distributeur pour cause de Covid-19 ; ici, pas de thèse universitaire ou de recherche fumeuse mais un des livres les plus originaux parus ces dernières années sur Proust, une anthologie monstrueuse de 784 pages, sans glose d’aucune sorte, un formidable document anthropologique post-moderne, une bombe quasi situationniste qui rassemble l’intégralité des commentaires publiés par les clients Amazon (anonymisés pour d’évidentes raisons juridiques) sur toutes les éditions de la Recherche (aussi bien la Pléiade que les éditions de poche ou les livres numériques) et dont voici un florilège brut et brutal, avec l’orthographe et la ponctuation d’origine :

Commencé après le dernier Musso, j’ai trouvé ça ardu mais je m’accroche

Un auteur prometteur, à suivre…
je vais m’intéresser à ses autres bouquins…

Un downton abbey à la française.

Livré rapidement, objet conforme à sa description. recommandé.

Cela ne vaut pas Camus ou Mauriac.

C’est simple : je ne sais plus quoi acheter après ce livre.

Reçu le dernier volume que j’ai posé sur ma table basse. Toujours stylé en cas de visites.

J’essaie tous les dix ans de relire Proust et Joyce (Ulysse).
Tous les dix ans je cale après 20 pages.
ce n’est pas pour moi.

Des phrases tellement longues que parfois on ne sait plus quel en était le sujet ou l’objet de la phrase mais auteur intéressant à connaître, pour notre culture personnelle.

c’est un bel exercice littéraire mais chiant au possible

Livre en parfait état, livraison très rapide et en plus 10% du prix de vente net reversé à des associations en faveur de la culture et de la préservation de la planète.

Ennuyeux, long, barbant et assommant.

J’ai adoré le bouquet final

Une écriture et un style alambiqué, une histoire plate, un héros franchement détestable qui ne cesse de plaindre sa condition de petit bourgeois… En bref, une grosse déception !


9 commentaires

Guz · 1 avril 2020 à 8 h 23 min

Bonjour,

Très intéressant, mille merci. Maintenant ce qu’il m’intéresse de savoir c’est l’information suivante :
Les titres de recherches fumeuses ?

Bonne Continuation

Leyla Guz

    Guz · 1 avril 2020 à 8 h 24 min

    Mille MerciS

Richard LEJEUNE · 1 avril 2020 à 10 h 23 min

Je constate avec plaisir, cher Monsieur Ragoneau, que la Culture autour de Marcel Proust dans laquelle toujours vous nous plongez avec bonheur devient en ce mercredi d’avril de la pisciculture. Bravo !

sol · 1 avril 2020 à 10 h 29 min

Extra ! Publiez en davantage, c’est très drôle !

    Nicolas Ragonneau · 1 avril 2020 à 10 h 39 min

    Madame, merci. Par association, votre nom me rappelle que j’aimerais beaucoup manger une sole meunière. Mais je crains que cela ne doive attendre.

ronsmans · 1 avril 2020 à 11 h 05 min

Cher Monsieur Ragonneau, en dépit (vous prendrez cette expression comme vous l’entendez), de l’honneur que j’ai de vous connaitre, je souhaitais que vous m’accordiez la faveur de publier mon commentaire,
Certes, ceux que vous publiez ci-dessus, prêtent à sourire.Toutefois il est important de prendre conscience du « jusqu’où l’on peut aller ».
Je vous prie donc de revoir avec la plus grande attention votre dernier commentaire.
O je ne ferai pas l’âne pour avoir du son, fort de dormir sur mes avantages déjà acquis depuis belle lurette.
Toutefois, en vous laissant aller à des propos débridés sur la meunière (tout fait farine au moulin), mon fils vous demande instamment de vous reprendre.
En vous remerciant
Votre dévoué Meunier, Georges.

    Nicolas Ragonneau · 1 avril 2020 à 11 h 07 min

    Une sole être vous manque et tout est dépeuplé mon cher Cristian.

Leprince · 2 avril 2020 à 10 h 35 min

Cette suite de jugements semble trop équilibrée pour être vraie mais on espère qu’elle le soit : témoignage précieux, du « ce n’est pas pour moi » au « je ne sais plus quoi acheter après ce livre », tout est dit…

Valérie Scigala · 30 avril 2020 à 8 h 18 min

Ensuite, les commentaires Amazon sur « les commentaires Amazon… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la lettre d'information

Surinformé comme Marcel ? ne manquez aucun article du site en vous inscrivant ici.

Merci. Vous recevrez désormais notre lettre d'information.

%d blogueurs aiment cette page :