Selon Queneau

Publié par Paul Strocmer le

Raymond Queneau (à droite) mange des huîtres (plates) avec Henri-Pierre Roché, auteur de Jules et Jim, recevant le prix Claire-Belon. Paris, 16 avril 1953. © Roger-Viollet

Le professeur Strocmer a bien connu Raymond Queneau (1903−1976), avec lequel il a créé l’Oudipso (l’Ouvroir de Dipsomanie Potentielle*), un jour où les deux faisaient des bars parallèles (le mot est de Jacques Chirac : un bar Rive Droite, un bar Rive Gauche, un bar Rive Droite, un bar Rive Gauche, et ainsi de suite — et au milieu coule la Seine pour ces enfants du limon). Queneau a légué quelques textes à son ami, dont ce texte prévu pour Exercices de style (1947).

Confiné

Tiens ! de ma fenêtre, je vois passer le 84… je croyais pourtant qu’en ce moment, il n’y avait plus de service. Tout ça pour deux types seulement à l’intérieur… ah, ça, risquent pas de se marcher sur les arpions… enfin, ce sont peut-être des soignants, les pauvres… eh mais… le plus jeune, le type au long cou là, avec sa ficelle autour du galure, qu’est-ce qu’il fout ? Il s’approche de l’autre ? Sans masque, en plus ? Et il lui postillonne dessus d’un air méchant ! Criminel va ! Je te jure, ces jeunes, qui se déconfinent en se croyant immortels… d’ailleurs il ressemble bougrement au grand flandrin que j’ai croisé ce matin près de St Lazare, en faisant mon jogging. Ben oui, quoi, j’ai bien le droit. Il se faisait livrer un pardessus par un type à vélo qui avait l’air d’un copain… comme si on avait besoin de pardoque avec ce soleil… individualiste va ! Consumériste !

(Raymond Queneau, Exercices de style

*La forme régulière est évidemment Oudipspo, mais le professeur Strocmer et Queneau, après quelques verres, ont convenu que c’était trop difficile à prononcer.


2 commentaires

Guz · 6 mai 2020 à 14 h 26 min

Merci, c’est Génial !

Bonne Continuation

ronsmans · 6 mai 2020 à 17 h 11 min

Merci Professeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la lettre d'information

Surinformé comme Marcel ? ne manquez aucun article du site en vous inscrivant ici.

Merci. Vous recevrez désormais notre lettre d'information.

%d blogueurs aiment cette page :